Impôts locaux, taxe d'habitation, taxe foncière, fiscalité locale, centres des impôts

Reims

Impôts locaux Reims 2013

Reims est la 20ème ville de France où l’on paye le plus d’ impôts locaux. Voici les taux des impôts locaux à Reims en 2013.

Impôts locaux Reims 2013Impôts locaux des ménages de Reims

Montant des impôts locaux à Reims par habitant en 2012: 871 euros ( +28,90% entre 2007 et 2012).

Taux de la taxe sur le foncier bâti à Reims en 2013: 44,81% ( +3,28 points entre 2007 et 2013).

Taux de la taxe d’habitation à Reims en 2013:

Hausse des impôts locaux à Reims en 2012

La fiscalité locale ( taxe d’habitation et taxe foncière ) augmente à Reims en 2012.

Impôts locaux Reims 2012Voici la taxe d’habitation et taxe foncière moyenne pour un contribuable « modèle » habitant à Reims ( couple avec 2 enfants habitant un logement dont la valeur locative est égale à 1,5 fois la valeur locative moyenne des logements de la commune).

Taxe d’habitation Reims 2012

Montant Taxe d’habitation Reims 2012

935 euros, en hausse de 1,8% par rapport à 2011.

Centre des Impôts de Reims, coordonnées et adresse

Centre des Impôts de Reims est

Adresse du Centre des Impôts de Reims est

HOTEL DES FINANCES
136 RUE GAMBETTA
REIMS
51080 REIMS CEDEX

Coordonnées du Centre des Impôts de Reims est

Tel : 03 26 87 90 00
Horaire d’ouverture (accueil physique)

LUNDI AU VENDREDI 8H30-12H 13H30-16H

Centre des Impôts de Reims nord

Adresse du Centre des Impôts de Reims nord

HOTEL DES FINANCES
136 RUE GAMBETTA
REIMS
51080 REIMS CEDEX

Coordonnées du Centre des Impôts de Reims nord

Tel : 03 26 87 90 00
Horaire d’ouverture (accueil physique)

LUNDI AU VENDREDI 8H30-12H 13H30-16H

Centre des Impôts de Reims ouest

Adresse du Centre des Impôts de Reims ouest

HOTEL DES FINANCES
136 RUE GAMBETTA
REIMS
51080 REIMS CEDEX

Coordonnées du Centre des Impôts de Reims ouest

Tel : 03 26 87 90 00
Horaire d’ouverture (accueil physique)

LUNDI AU VENDREDI 8H30-12H 13H30-16H

Inégalité des régions face à la crise

Les zones les plus industrielles sont celles qui ont le plus souffert de la crise .

crise regions impots locaux emploiLa crise des trois dernières années n’a pas eu les mêmes répercussions sur l’emploi aux quatre coins de la France. Mieux valait, ces derniers temps, être en poste à Nice ou à Toulouse qu’à Reims ou à Rouen. Une enquête publiée mardi matin par l’Insee constate en effet que les régions du Nord-Est ont été «davantage touchées en termes d’emploi, et principalement les régions industrielles».

C’est l ‘industrie qui a détruit le plus grand nombre de postes l’an dernier. La Franche-Comté, la Lorraine, la Picardie, la Champagne-Ardenne et la Bourgogne sont celles qui ont le plus souffert avec la crise : la perte d’emplois a été supérieure à 5 % entre le début 2008 et la fin 2009, contre 3,6% au niveau national.

À l’opposé, les régions du Sud, dont l’activité est orientée vers le tertiaire, «ont été les plus préservées», souligne l’Insee . Languedoc-Roussillon, Midi-Pyrénées, Provence-Alpes-Côte d’Azur et Aquitaine ont été moins touchées que les autres : 2% à 3% d’emplois y ont été perdus. Il faut dire que ces régions étaient auparavant dans une «dynamique très positive», avec une croissance de 6% des

Hausse de 2,8 % des impôts locaux

Après la hausse record des impôts locaux de plus de 5 % l’année dernière , les impôts locaux devraient encore augmenter en moyenne de 2,8% cette année dans les 41 grandes villes françaises de plus de 100.000 habitants. Selon Les Echos, la fiscalité locale devrait même largement dépasser cette moyenne dans certaines agglomérations.

impots locaux hausse grandes villes fiscaliteLa taxe d’habitation va faire un bond de 9,4% à Strasbourg (916 euros), de 9,3% à Paris (435 euros), de 8,7% à Montreuil en Seine-Saint Denis (1128 euros) ou encore de 8% à Saint-Denis (723). Argenteuil dans le Val d’Oise (1107 euros) enregistre en revanche une légère baisse de 0,3% de sa taxe, Amiens une petite augmentation de 1% tout comme Reims.

Dans ces dernières, la contribution demandée aux ménages atteignait cependant déjà un très haut niveau. Les Argenteuillais paient par exemple une taxe deux fois et demie plus élevée que les Parisiens. En ce qui concerne l’augmentation de la taxe foncière, Paris et sa région arrivent

Une taxe sur les logements vacants à Strasbourg

Pour inciter les propriétaires à remettre leurs biens sur le marché locatif, la ville de Strasbourg va mettre en place une taxe d’habitation sur les logements vacants (THLV).

strasbourg taxe habitation logementUne délibération en ce sens sera soumise au conseil municipal, qui se réunit pour la prochaine fois lundi. « L’objectif n’est pas de remplir les caisses de la ville », explique l’adjoint au maire Philippe Bies (PS), chargé de la politique du logement : « Il s’agit très clairement de faire sortir de la vacance un certain nombre de logements pour détendre la demande locative ».

La mesure entrerait en vigueur au 1er janvier prochain. Elle concerne les logements vacants depuis plus de cinq ans, à l’exception de ceux qui doivent faire l’objet de travaux de réhabilitation ou de démolition et de ceux qui sont mis en vente ou à la location au prix du marché sans toutefois trouver preneur. Sont également exclus les logements dégradés dont la remise en état excéderait 25 % de leur valeur. Avec ces critères, la municipalité estime, sur la base de chiffres fournis pour l’année 2008 par la direction générale des impôts, que 1870 logements seraient concernés dès 2009 par la THLV. La ville de Strasbourg compterait approximativement 10.000 logements vacants à l’heure actuelle, sans qu’un chiffre plus précis puisse